Les conseils pour insonoriser une porte

SOMMAIRE

Après une longue journée de travail, vous méritez un bon moment de détente une fois arrivés chez vous. Malheureusement, les nuisances sonores provenant de l’extérieur peuvent vous perturber. En effet, les bruits des voitures et du voisinage peuvent vous empêcher de vous reposer et nuire à votre confort. Ainsi, quel est le moyen le plus pratique pour insonoriser une porte ? Découvrez les différentes méthodes.

 

Insonoriser une porte en changeant sa surface

 

Fixez des rideaux acoustiques sur la porte

C’est une bonne technique pour minimiser les bruits. Installez une petite tringle au-dessus de la porte, puis suspendez un rideau en tissu épais. Vous pouvez aussi vous procurer des rideaux confectionnés spécialement pour étouffer les bruits. Ils sont à la fois étanches et lourds. Une fois mis en place, ils permettront de réduire les bruits provenant de l’extérieur. C’est la meilleure solution pour les locataires qui n’ont pas le droit de modifier la surface de leur porte afin d’obtenir le calme. Pour insonoriser une porte, cliquez ici.

 

Appliquez une peinture antibruit sur la porte

C’est une peinture ressemblant à une peinture ordinaire, mais en version plus épaisse. Elle s’applique sur la face intérieure ou extérieure de la porte pour réduire les bruits. Elle est disponible en différentes couleurs dans les quincailleries. Pour l’utiliser correctement, suivez les indications sur le récipient. Une couche de cette peinture réduit près de 30 % du bruit extérieur. Elle empêche également les sons dans la maison de se propager à l’extérieur. De plus, la porte peut être recouverte de plusieurs couches de peinture afin d’optimiser son effet.

 

Installez des panneaux de mousse acoustique

Les panneaux de mousse acoustique sont disponibles dans les quincailleries ou dans les magasins d’accessoires de musique. La fixation sur la porte dépend du type de panneau. Vous pouvez utiliser :

  • de la colle ;
  • des agrafes ;
  • des vis.

Assurez-vous qu’ils sont bien fixés pour éviter qu’ils ne tombent à cause des mouvements de la porte. De même, faites le bon choix de panneaux pour atténuer efficacement les bruits qui vous gênent. L’autre alternative consiste à installer des carreaux de sol en caoutchouc derrière la porte, mais cela ne garantit pas une bonne isolation phonique. Si vous êtes locataire, vous pouvez mettre en place des bandes auto-agrippantes à l’arrière des panneaux à mousse et sur le mur.

 

Suspendez une barrière épaisse en vinyle

Cette méthode consiste à fixer le vinyle sur la porte grâce à une colle de construction. Une fois que l’adhésif est bien sec, la porte sera insonorisée. Le vinyle est vendu en rouleau dans les magasins d’instruments de musique. C’est un matériau d’insonorisation idéal. Le prix varie selon plusieurs critères, mais le plus cher est généralement le plus épais. Les rouleaux en vinyle sont aussi disponibles en différentes épaisseurs (de 1.5 à 6.5 mm).

 

Boucher les interstices pour insonoriser une porte

 

Recherchez des ouvertures avec une torche

Inspectez la surface et les bords de la porte afin de repérer les endroits qui laissent passer beaucoup de lumière. Pour cela, il vous suffit d’allumer une lampe de poche de l’autre côté de la porte fermée. Il est préférable de faire des petites réparations pour améliorer l’insonorisation au lieu de boucher toutes les ouvertures de la porte et de bloquer toute la lumière.

 

Calfeutrez les interstices

Chargez le pistolet à calfeutrer avec du mastic à bois. Ensuite, vérifiez s’il y a des petits trous ou des fissures sur le cadre de la porte. Si vous en voyez, recouvrez-les avec du mastic. Vous pouvez utiliser une spatule pour avoir une bonne finition. Cela empêchera le son de passer à travers la porte. Vous pouvez également appliquer de la silicone transparente autour des vitres afin de minimiser les bruits et d’empêcher l’air froid d’entrer dans la salle.

 

Installez un bas de porte

Pour insonoriser une porte, installez un bas de porte en caoutchouc en le vissant simplement au bas du cadre. Cet élément peut couvrir l’espace entre le sol et la porte sans risque de fissures. Vous pouvez aussi utiliser un bas de porte automatique. Il s’abaisse lorsque la porte est en position fermée et se soulève automatiquement quand elle est ouverte grâce à un ressort. Son installation nécessite l’intervention d’un professionnel.

 

Placez le tapis à l’entrée

Les bruits constants dans la maison peuvent provenir de l’écho du sol en bois ou carrelé. Pour les limiter, vous pouvez poser un tapis à l’entrée de la porte. Le tissu de cet accessoire va amortir les sons.

 

Remplacez le verre par des panneaux à triple vitrage

Le verre transmet des bruits d’un espace à un autre. Les portes avec des verres ne sont pas conçues pour l’insonorisation. Afin de limiter ces nuisances, installez des verres épais à triple vitrage.

 

Utilisez uniquement des portes solides

Les portes d’intérieur sont parfois fabriquées en panneaux de particules ou en bois clair avec une partie creuse à l’intérieur. Or, elles favorisent la transmission des sons. Pour pallier ce problème, installez des modèles de portes en bois massif ou dans un matériau plus dense pour garantir l’insonorisation.

 

Retirez les anciennes bandes d’étanchéité

En général, les portes extérieures sont munies de coupes-froids à l’intersection de la porte et du cadre, mais aussi de coupe-bises sur une partie ou sur tout le cadre. Retirez l’ancienne bande d’étanchéité en vinyle avec un couteau. Pour enlever les coupe-froids en métal de la porte, vous devez d’abord dévisser les pièces. Avant cela, assurez-vous d’avoir un autre coupe-froid sous la main. L’absence de ce joint fera entrer les bruits et les déchets dans la maison.

 

Choisissez un nouveau joint en vinyle ou en métal

Les coupe-bises métalliques sont souvent onéreux, mais ils peuvent durer jusqu’à trente ans sur une porte. Leur installation représente beaucoup de travail. En revanche, les joints en vinyle sont moins chers et sont généralement livrés avec une bande adhésive à l’arrière pour faciliter leur installation. Ces dispositifs sont disponibles en plusieurs couleurs et peuvent facilement être assortis au cadre de votre porte.

 

Installez de nouveaux coupe-froids

Pour installer de nouveaux coupe-froids, vous devez lire attentivement les instructions fournies avec le produit. Tout d’abord, mesurez bien le cadre, puis découpez le coupe-bise en morceaux et à la bonne longueur. Ensuite, fixez la bande contre le bois avec des clous, des vis ou de l’adhésif. Elle doit être bien à plat contre le bois lors de son installation. Pour couper la bande d’étanchéité en vinyle, utilisez un cutter et pour les coupe-froids en métal, utilisez une pince à circlips.

 

Testez l’ajustement de la bande d’étanchéité

Après l’installation du coupe-froid, fermez la porte pour vérifier s’il y a encore une résistance, car elle devrait se fermer complètement et en douceur.

Ces conseils sont aussi à prendre en considération :

  • après l’insonorisation, faites un test sonore grâce à un sonomètre. Vous pouvez aussi télécharger une application sur votre téléphone pour mesurer les décibels. Cet appareil vous permettra de déterminer la quantité exacte de bruit qui traverse la porte. L’idéal serait un résultat entre 10 et 20 décibels ;
  • le processus d’insonorisation demande de la patience, car il est possible de ne trouver la meilleure solution qu’après avoir essayé plusieurs méthodes ;
  • pour insonoriser une porte en acier, appliquez une sous-couche caoutchou

Made75.com vous proposer des solutions intelligentes et réalistes, qu’il s’agisse de bricolage, de recettes ou d’idées de décoration intérieure, tout cela pour vous faciliter la vie.

Copyright © 2022 | Tous droits réservés.